Pense-bête

Médicaments destinés à accroître le tonus cardiovasculaire, donc employés dans les états de collapsus, et dont l'action est, au moins en partie, le résultat d'une stimulation des centres nerveux responsables du contrôle du tonus cardiovasculaire.

Deux types de médicaments:
  • les analeptiques stricto sensu ayant une activité centrale stricte,
  • et ceux ayant une activité vasomotrice périphérique complétant la stimulation centrale.

Ces médicaments sont à réserver aux thérapeutiques d'urgence dans le cas des défaillances cardiaques et des hypotensions, et, en aucun cas ne doivent être prescrits au long cours.

ANALEPTIQUES STRICTO SENSU :

= stimulants du système nerveux central, avec un tropisme particulier pour les centres cardiovasculaires mais ayant les propriétés excitatrices sur les centres nerveux bulbaires autres, ou extra-bulbaires: corticaux ou médullaires)


  • DOPRAM™ (Doxapram):
      • 1 mg/kg IV
      • Très bon analeptique respiratoire plus que cardiovasculaire dans les dépressions induites par les barbituriques.
      • Index thérapeutique de 50.

  • DOBUTREX™ (Dobutamine)
      • 5 µg/kg/min IV en perfusion continue

  • DOPAMINE™ (Dopamine)
      • 5 µg/kg/min IV en perfusion continue


ANALEPTIQUES MIXTES :

= médicaments ayant une activité mixte de stimulants centraux et périphériques

  • HEPTAMYL™ (Heptaminol)
      • 8-10 mg/kg IV
      • Action centrale très faible mais énergique action périphérique ß-adrénergique: renforcement des contractions cardiaques, avec relèvement de la pression artérielle. très bonne tolérance.