Pense-bête

Tumeurs des ovaires


- rares chez la chienne et très rares chez la chatte, probablement à cause de la stérilisation de convenance très fréquente dans cette espèce.
- Adénocarcinome ovarien : agressivité locale importante (métastases péritonéales par greffe en semelle dans l'abdomen).
- Syndrome paranéoplasique par sécrétion d'oestrogènes ou de progestérone possible avec les tumeurs de la granulosa.
- Parfois tumeurs de très petite taille et souvent kystiques. Faire systématiquement l'analyse histologique d'un ovaire anormal.
- Pas de prédisposition raciale.


ASPECTS CLINIQUES :
  • Syndrome paranéoplasique eutopique par sécrétion d'œstrogènes ou de progestérone dans 20 % des cas (tumeurs de la granulosa) :
    • Alopécie endocrinienne
    • Cycle œstral anormal : chaleurs prolongées, hyperplasie glandulo-kystique de l'endomètre, métrite, métrorragie, pyromètre…
    • Anémie non dégénérative (myélotoxicité des oestrogènes)
  • Epanchement péritonéal carcinomateux +/_ hémorragique (adénocarcinomes, tumeurs de la granulusa)
  • Masse abdominale (Tératomes)


DIAGNOSTIC:

  • Clinique évocatrice
  • Formule/numération : anémie peu ou pas régénération lors d'hyperœstrogénisme
  • Dosages hormonaux : hyperœstrogénisme ou hyperporgestéronémie
  • Echographie abdominale : masse abdominale, épanchement péritonéal
  • Analyse cytologique du liquide d'épanchement : épanchement carcinomateux, plus ou moins hémorragique (parfois confusion avec un mésothéliome)
  • Laparotomie exploratrice

TRAITEMENT:

Chirurgie:
  • Ovario-hystérectomie = traitement de choix
  • Faire systématiquement l'analyse histologique des deux ovaires.

Chimiothérapie :
  • Molécules de choix:
    • Antracyclines (Doxorubine, Mitoxantrone)
    • Dérivés du platine (Carboplatine)
  • Chimiothérapie adjuvante à la chirurgie pour les tumeurs susceptibles de métastaser (adénocarcinome ovarien, tératocarcinome …)
  • Chimiothérapie palliative lors d'épanchement carcinomateux:
    • Cisplatine/Carboplatine en intrapéritonéal chez la chienne uniquement


HISTOLOGIE:
Trois catégories selon l'origine embryologique des tissus:
  1. Tumeurs épithéliales (40 à 50 % des tumeurs ovariennes):
    • Adénome papillaire
    • Adénocarcinome papillaire
    • Cystadénome
    • Carcinome indifférencié
  1. Tumeurs dérivées des cellules germinales (10 % des tumeurs ovariennes) :
    • Dysgerminome
    • Tératome (tumeurs rares, chez des chiennes jeunes).
    • Tératocarcinome
  1. Tumeurs mésenchymateuses dérivées des cordons sexuels (40 à 50 % des tumeurs ovariennes) :
    • Tumeur de la granulosa
    • Thécome
    • Lutéome

COMPORTEMENT BIOLOGIQUE:

Les adénocarcinomes ovariens sont très agressifs:
  • Aspect friable et hémorragique
  • Bilatéraux dans 30 % des cas
  • Envahissement du stroma ovarien et de la bourse ovarique
  • Essaimage péritonéal par greffes en semelle dans tout l'abdomen. Épanchement carcinomateux +/_ hémorragique.
  • Métastases ganglionnaires (NL lombo-aortiques et iliaques médiaux)
  • Métastases viscérales plus rares.

Les Tumeurs de la granulosa :
  • Difficulté pour différencier les tumeurs bénignes et malignes à l'histologie
  • Petite taille, parfois kystiques
  • Sécrétion d'oestrogène ou de progestérone possible : syndrome paranéoplasique eutopique
  • Métastases dans 20 % des cas
  • Extension locale par des métastases péritonéales en semelle possible mais rare.

Les Tératomes et Tératocarcinomes :
  • Parfois très volumineux
  • Métastases dans 20 % des cas